Euler Feinmechanik Gmbh - Un trio très productif

1 octobre 2020

L'automatisation de la CNC permet le mouvement dans l'usinage

Toutes les bonnes choses viennent par trois. C'est du moins le cas pour Euler Feinmechanik. Le fabricant de pièces tournées et fraisées complexes a investi en très peu de temps dans trois robots de chargement de Halter CNC Automation pour automatiser les tours CNC. Un rapport de terrain.

Euler Feinmechanik GmbH, basée à Schöffengrund en Hesse (district de Lahn-Dill), se considère comme un partenaire de qualité spécialisé dans le domaine de l'usinage. Avec environ 65 employés, l'entreprise produit des pièces tournées et fraisées complexes, par exemple des montures pour optiques, c'est-à-dire des composants externes pour les objectifs de films et de caméras, des boîtiers et stators pour les pompes à vide turbo, des plateaux pour la technologie médicale et des lunettes de tir pour la chasse et l'armée. "Nous développons des stratégies de fabrication spécifiques pour nos clients et les soutenons depuis le développement et la production jusqu'à la finition de surface et l'assemblage des composants", explique Leonard Euler, qui est directeur général d'Euler Feinmechanik GmbH avec son père Hans Euler. Avec l'entrée de l'ingénieur industriel dans l'entreprise en 2011, les thèmes de l'automatisation et de la robotique en particulier ont été mis en avant.

Les capacités de production ont été successivement augmentées
En 2016, l'entreprise a investi dans un tour universel CNC DMG Mori CTX beta 800 4A avec deux tourelles et une contre-broche, sur lequel des composants plus complexes pour l'industrie du vide devaient être produits. "Nous avions l'intention d'automatiser le système. Mais nous avons d'abord dû relever un certain nombre de défis au préalable afin de pouvoir fabriquer les produits en question avec une fiabilité de processus et une qualité élevée", rapporte Marco Kühnl, régleur principal et chef d'équipe du groupe des machines de tournage.

En 2017, la décision a alors été prise en faveur d'un robot de chargement, d'autant plus que le volume des commandes pour les produits à fabriquer augmentait.

"En plus d'une augmentation de la productivité, nous voulions augmenter notre

Maîtriser encore mieux les coûts de personnel. Dans ce contexte, nous avons examiné les solutions proposées par différents fabricants. Au final, le Halter LoadAssistant Universal Premium 20 nous a convaincus pour plusieurs raisons, notamment un robot de Fanuc, des pinces de Schunk, un système laser de Sick et, enfin et surtout, parce que la cellule robotisée solide est fabriquée en Allemagne par Halter CNC Automation", déclare Euler. "Il est important pour nous que le fabricant Halter CNC Automation nous conseille régulièrement et puisse nous soutenir avec une large gamme de produits et des options pour l'expansion de l'automatisation".

Une solution polyvalente pour accroître la productivité
Le support LoadAssistant Universal Premium 20 est une cellule robotique compacte et polyvalente pour les tours et les fraiseuses à commande numérique, qui a été développée pour le chargement et le déchargement automatisé de pièces à symétrie de révolution d'un diamètre maximal de 270 mm ainsi que pour les pièces de dimensions 180 x 180 mm. Pour cela, il existe entre autres différentes plaques de grille comme tampons de pièces avec différentes capacités pour les composants rectangulaires ainsi que pour les arbres longs. Pendant que le robot charge une machine ou retire les pièces finies sur la face avant, un employé à l'arrière peut charger le système avec de nouvelles ébauches afin que la production en cours ne soit pas interrompue. La cellule robotique peut être installée rapidement et peut également être repositionnée d'une machine à l'autre comme solution mobile.

Afin de coupler le robot de chargement avec la DMG Mori CTX beta 800 4A, la machine devait d'abord être équipée d'une interface d'automatisation correspondante. Le tour CNC est principalement utilisé pour usiner des composants d'un diamètre de 130 mm à 150 mm. La deuxième tourelle et la contre-broche permettent de toujours produire deux pièces en parallèle. Selon Marco Kühnl, la combinaison d'un robot de chargement CNC et d'un tour a permis d'augmenter la production de pièces finies d'environ 25 %.

Une production plus flexible avec des coûts de personnel réduits
Environ un an plus tard, Euler Feinmechanik a acheté deux autres tours universels à DMG Mori, à nouveau un CTX beta 800 4A avec deux tourelles et une contre-broche, ainsi qu'un système CLX 350 plus petit. Les deux machines devaient être automatisées dès le départ. Et là encore, la décision a été prise en faveur de deux robots de chargement Universal Premium 20 de Halter CNC Automation. Euler Feinmechanik fabrique aujourd'hui une quinzaine de produits différents sur les deux grands tours CNC équipés de robots de chargement, soit avec un usinage parallèle sur une seule face de deux composants, soit avec un usinage complet sur les deux faces d'un composant. "Nous sommes maintenant en mesure de répartir les commandes de manière très souple entre les deux machines en fonction des besoins ou, dans une certaine mesure, de passer d'un système à l'autre. En outre, nous pouvons produire sans personnel pendant une demi-garde en moyenne, ce qui augmente encore la productivité et réduit les coûts de personnel", explique le chef d'équipe Kühnl. Sur la DMG Mori CLX 350, en revanche, une quarantaine de produits différents destinés à l'industrie optique et à la microscopie sont fabriqués en interaction avec le troisième robot de chargement, la machine automatisée étant également utilisée pour la formation des jeunes monteurs.

Le trio d'automatisation convainc par une série d'avantages
Selon Leonard Euler, les investissements dans les trois robots de chargement ont été rentables à bien des égards. "L'automatisation a augmenté la disponibilité des machines, ce qui réduit le taux horaire tout en augmentant la production. En fin de compte, cela se traduit par des coûts de production par pièce plus faibles et, en outre, par une bien meilleure fiabilité de livraison, ce qui renforce notre compétitivité, car nos clients voient que nous, en tant que fournisseur, sommes ouverts aux nouvelles technologies, par exemple dans le domaine de l'automatisation".

En outre, l'entreprise est désormais en mesure de contrer la tendance continue à l'augmentation de la pression sur les coûts d'une manière beaucoup plus ciblée et proactive. Leonard Euler : "S'il apparaît clairement que la production manuelle d'un produit spécifique ne sera plus rentable à un moment donné, nous pouvons déjà prendre la bonne voie aujourd'hui et donc agir rapidement. Dans l'ensemble, les nombreux avantages résultent d'une organisation et d'une planification de la production plus efficaces et plus performantes, sans arrêt imprévu des machines. Aujourd'hui, nous pouvons éviter ces 100 % si un employé doit quitter le lieu de travail pour une courte période ou prend une pause. Et si un employé est absent pour cause de maladie ou de vacances, nous pouvons compenser cela dans une large mesure grâce à l'automatisation.

Enfin, Leonard Euler est convaincu que l'automatisation créera des emplois plus attrayants. "Les jeunes employés, en particulier, montrent un grand intérêt et un grand engagement pour cette question".